la crue

by brome

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €6 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    10 tracks album digisleeve CD - 42 min.

    Includes unlimited streaming of la crue via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
04:27
2.
02:29
3.
4.
5.
6.
7.
8.
02:20
9.
02:06
10.
07:51

about

Timothée Demoury : music & words, guitars, singing, banjo, percussions, bass, kalimba, keyboards, beat & sounds
Jérémie Ramsak : contrabass (1, 3, 7, 8, 10), bass (5, 6)
Fabrice L’Houtellier : drums (1, 3, 6, 7, 8, 10)
Grégory Pleiber : drums (2, 4, 5)
Cyril Secq : guitar & juno (2, 4, 9)
Les bromettes : backing vocals : Claire Weidmann (4, 7, 10), Caroline Bordenave (7, 10), Sam Wareing (10)
Clément Loisel : human beat box (7)
Adrian Holder : clarinet (3)
Laurent Lavolé : guitar (10)
Mathieu Pichon : guitar (4)

Recorded by Timothée Demoury, Claire Weidmann, Cyril Secq & Jérémie Ramsak in Saint Cyr en Bourg (49) & Nantes (44) - France / Lichtenberg & Neukölln, Berlin - Germany.

Mixed by Timothée Demoury with help from Arnold Erben on 1, 3, 6 & 8

Mastered by Till Kreische @ EchoSchall Studio Berlin

summer 2008 – spring 2011

Photography : "Nantes" by Caroline Gabard
carolineboy.blogspot.com

Artwork : Mathilde Ramadier
mathilderamadier.blogspot.com

Thank you to all the musicians involved in these recordings, Claire for her patience & support, Arnold, Martin G, Cyril, Anaëlle, Michelle, Caroline G, Christian, Atone, Sara L, Titus, Manu G, Roman, Nathalie Béasse, Maurice Cosson & l’Arc, Yves de Villeblanche & MD44, Sylvain L, Emanuele, Pat.

A ma mère

ilovebrome.free.fr

credits

released November 15, 2012

tags

license

all rights reserved

about

brome Berlin, Germany

guitars' grand ressac, woods and fields, rhythm, rivers and stagnant waters, intimate relationships, cities and factories, the news, happiness and strange feelings, french words

contact / help

Contact brome

Streaming and
Download help

Track Name: San Pédro
San Pédro

San Pédro, Sassandra, Grand Bérébi
Un port près de la forêt que dessert une piste de terre ondulée
Grumiers quelques taxis brousse
Les cargos chargent les billes de bois tropicaux à destination de l’Europe
Non loin de là une lagune s’estompe sur la plage
Des poissons marcheurs des cotonniers sur les rochers
Des bains au permanganate de potassium

Qu’ai-je laissé dans ce campement près de la mer ?
Le bruissement des palmes dans le vent la nuit
Des sous-bois tapissés de feuilles mortes
parsemés de fleurs rouge vif à forme d’oursin
Velvecia

Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient

Et dans ce petit hôtel aux vieilles portes en bois et sols en mosaïques ?
Peut-être retrouver la tenancière elle connaît tout le monde et l’histoire de chacun
Des cargos encore remplis de café cette fois
Edouard J Robinson champion de boxe
Les quartiers de Treichville La Riviera
Qu’ai-je ramené ? Pris là-bas ?

Les tortues de mer dansent dans la crique ballet au crépuscule
Elles hors d’atteinte après la barre
Un navire échoué sur un haut fond
La rouille attaque croise le fer

Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient

Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un navire échoué sur un haut fond la rouille attaque croise le fer
Un camion renversé sur le bord de la piste le chauffeur inconscient
Un navire échoué sur un haut fond la rouille attaque croise le fer
Track Name: Emmett Till
Emmett Till

Petit gars de Chicago
Tu aurais mieux fait de te tenir à carreau
À Money Mississipi dans cette boutique
Attention cette femme est venimeuse

Petit gars entends tu ces hommes
À l’arrière du camion sur la plateforme
Tu leur tiens tête tu es fier
Maintenant tu sens les coups et cries

Septembre 1955 3 jours plus tard
Ton corps est retrouvé dans la rivière Tallahatchie
Un vieux ventilateur d’entrepôt attaché au cou
Par du fil barbelé
Track Name: après les dunes
Après les dunes

À la nuit tombée
Après les dunes
Nous n’entendions plus
Les sons de l’océan
Sur un petit chemin
Nous marchions

Au chant des insectes

Le bruit d’un avion

Très haut loin dans le ciel

Après un grand arbre
Aux larges branches étendues
Et feuillage éparse
Nous avons quitté le chemin
Et marché

Sur des herbes rases et sèches
Entre chardons plantes marines

Nous pouvions sentir la chaleur de la journée
Réfléchie par le sol c’était agréable
Mais j’avais peur de marcher sur une vipère

La blessure au bord de mon pied
Me démangeait
Assis sur un rocher plat
J’en ôtais le pansement
Les bords en se décollant

Ne me firent pas mal
Ne me firent pas mal

La plaie bien cicatrisée

À forme d’opercule d’oreille

Je me suis alors souvenu de la contrebasse jouant seule
Dans ce petit port nous avons déchargé bagages et paquets

C’est alors que je compris que rien ne serait jamais plu comme avant
Que l’absence ne laisserait plus la place à grand-chose
Et dorénavant a tâche serait de combler ce vide

C’est alors que je compris que rien ne serait jamais plu comme avant
Que l’absence ne laisserait plus la place à grand-chose
Et dorénavant a tâche serait de combler ce vide
Track Name: la mer à Nantes
la mer à Nantes

un jour il y aura la mer à Nantes
nous entendrons les vagues rouler derrière les immeubles
un jour il y aura la mer à Nantes
les quais auront été remplacés par d'autres quais

nos promenades ne seront plus les mêmes
nous longerons le nouvel estran
usines routes maisons décors vestiges d'un autre temps
les carcasses de voitures brûlées
souvenirs engloutis

un jour il y aura la mer à Nantes
nous entendrons les vagues rouler derrière les immeubles
un jour il y aura la mer à Nantes
les quais auront été remplacés par d'autres quais

des hommes auront péri
des hommes seront partis
les eaux redevenues poissonneuses
nous, essayant de nous débrouiller, avec ce qu'il nous reste
nos révoltes de jeunesse ne seront plus

un jour il y aura la mer à Nantes
nous entendrons les vagues rouler derrière les immeubles
bientôt il y aura la mer à Nantes
nous entendrons le bruit des vagues, là derrière
pas loin
Track Name: les périls de rivière
les périls de rivière

la mère ligérienne donne
au pied du coteau
que la lumière innonde
dense, bancs de sable et calcaire

un feu pour la Saint Jean
sur une île de la Loire
dans un bras se reposer

l'acharnement des hommes
envers les hommes
souffrance vive que les méandres
à peine apaisent
puis la solitude en calvaire

un feu pour la Saint Jean
sur une île de la Loire
dans un bras se reposer

pour une fois encore
fouler la terre rouge de l'Afrique
mais n'y fera rien, à la fin
le fleuve coulera toujours

un feu pour la Saint Jean
sur une île de la Loire
dans un bras se reposer

si l'homme ne lui a pas tout repris
Track Name: les lumières
Les lumières

Quitter la ville
Chaleur étouffante
Dans ce quartier
Terrains vagues envahis par les lilas

Arrivés dans ce petit hameau
Roses trémières soleils intenses
Légère brise bruissements des feuilles chants des insectes

Et là-bas au Liban un musicien improvise avec les bombes
Les lumières été 2006 nous ne sommes que peu de choses et avons beaucoup trop

Trois quarts de lune
Champs bosquets d’arbres
Des silhouettes se découpent devant le ciel étoilé
Lever la tête
agréable vertige

Et là-bas au Liban un musicien improvise avec les bombes
Les lumières été 2006 nous ne sommes que peu de choses et avons beaucoup trop

Quitter la ville
Chaleur étouffante
Dans ce quartier
Terrains vagues envahis par les gravats

Rouler la nuit
Les branchages avancent
Eclairés par les feux de l’auto

Chevelure dorée
La discrète en coin
Toi tu fuis comme une anguille

Et là-bas au Liban un musicien improvise avec les bombes
Les lumières été 2006 nous ne sommes que peu de choses et avons beaucoup trop

Et là-bas un musicien improvise
Et au Liban avec les bombes
Track Name: je te mangerai
Je te mangerai

Jolie dame ton calme me va
Pour toi je descendrai où les gens parlent fort
Dans les cours aux fenêtres à l’abri du soleil

Et le soir après la plage je te mangerai

Ici dans les marais non pas de sorcière
Juste des roseaux feuillus tamaris et beaux chevaux
Et sur ce chemin de sable nous tous les deux

Et ce soir après la plage je te mangerai

Et là sur la place des vieux sur des bancs
Entre les platanes des guirlandes aux ampoules colorées
On s’affère on prépare un bal

On se toise et on se fuie
Sur la terrasse du restaurant

On se cherche et on se rate
Sur le toit de l’atelier

Mais ce soir après la fête je te mangerai
Oui ce soir après la fête je te mangerai

Je chanterai tes yeux ta bouche
Et ce corps qui se découvre
Je chanterai tes yeux ta bouche
Le marin qui te découvre

Et ce soir après la plage après la fête je te mangerai
Oui ce soir après la fête après la plage je te mangerai
Track Name: la triche
La triche

Tu triches tu triches pas
Elle m’a appelé hey coucou
Tu triches tu triches pas
Elle m’a appelé hey coucou

Tu triches tu triches pas
Armaturés les nénés
Yeux mangas pieds petits
Tu triches tu triches pas

Froufrou pétillante
Tu fais de la politique
Tu es doué en mécanique
Tu triches tu triches pas

Ton grand corps
Tu triches tu triches pas
Ton grand corps
Tu triches tu triches pas
Track Name: baillonnette
baillonnette

toi là en face de moi
je pourrais presque sentir ton souffle haleter
paré d’un cerf bondissant
tu ne nargueras pas mes balles

entre nous cette terre sans nom
poussière des conquêtes boue des batailles
fend pique baillonnette
que nos chefs se réjouissent

elle est loin cette jeune fille
qui chacun nous attend au pays
et même si nous ne sommes plus que des animaux
qu’on ne chasse plus pour se nourrir

nos viscères se répandent
encore et encore

et ne fertilisent pas ces champs
hier promis à nos enfants
Track Name: la crue
La crue

Les labours d’hiver mouchetés de neige
Nous roulons le long des eaux grises du fleuve
Venant gonfler la crue

A cet arrêt
Plus rien à espérer

Nous avons quitté cette demeure rue de la lamproie
Blancheur de la pierre âpreté des bois
Les gorges sont nouées les corps fuyants le vol d’un héron cendré
Je n’arrive plus à te donner et

A cet arrêt
Plus rien à espérer
Cette fatale inconnue
La crue

Nous nous illuminons
Nous nous anéantissons