Grand bois

by brome

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Beautiful digisleeve with booklet

    Includes unlimited streaming of Grand bois via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €10 EUR or more 

     

1.
La cité 04:27
De la brume nous apparaît une cité à perte de vue Puis plaqués par le soleil les bâtiments du centre s’effritent s’érodent Des canaux presque à sec sec nous conduisent sous les arcades Pour manger un bout de mollusque chaud et vivant préparé dans les règles de l’art Même si ce n’est qu’un rêve pourquoi ne pas le suivre Des marchands de poissons, d’aquariums et de mollusques Oui demain je descendrai à l’hôtel de ville pour les papiers Des réverbères pour étudier le soir dans la rue la nuit Oui l’éducation c’est important elle seule nous sauvera Même si ce n’est qu’un rêve pourquoi ne pas le suivre Des soldats sortis de la pénombre nous réclament quelques billets Les vapeurs de nuit cette lumière étrange des néons sur les murs de parpaings gris Sous les palmiers et la végétation de la cité Si nous la tuons nous mourrons Même si ce n’est qu’un rêve pourquoi ne pas le suivre
2.
Nous ne danserons plus comme des lièvres sur les champs gelés Et qu’est devenue notre bataille au parc déserté Endors mes peurs Dans les rues de Neukölln sous la neige Il fait pourtant chaud dans la chambre au beau parquet blanc Par la fenêtre haute la lumière du ciel de la nuit Endors mes peurs Dans les rues de Neukölln sous la neige Les amis n’y font rien je me sens seul terriblement seul J’aimerais que tu m’appelles appelles mon nom oh oui je t’en prie Endors mes peurs Dans les rues de Neukölln sous la neige En apesanteur Tous ces flocons ne combleront pas le vide Endors mes peurs Quand je t’ai embrassé tu sentais la neige En apesanteur Dans les rues de Neukölln sous la neige
3.
Des bons moments il y en a. Des moments qui rattrapent le reste. Des gamins qui rapent, dansent dans la parcelle. Les braséros – mwana – des fourmis sur les bras. Et même s’il y a eu des coups de balles aujourd’hui. Là bas eux ils ont les roquettes. Corps peints, esprits purs, âmes libres. Des moments magiques il y en a. Des courts moments qui rattrapent les autres. Ici l’eau du fleuve on dirait du wisky. On y jette les cendres de ceux qui sont partis. Et pour accompagner ce dernier au revoir, des arlequins trempent les rubans d’un mobile dans l’eau beige, puis en éclaboussent ceux qui restent. Oui chez nous ça blanchit alors que là-bas ça noircit. Le brasier des parcelles – mwana – des fourmis sur les bras. Et toi tu portes ce ruban donné par une vieille cousu au dos de ton vêtement. Ne pas souffrir la perte de notre or sombre. Nous irons au fin fond des forêts pour du miel sauvage et des ruisseaux ferreux. Nous écouterons la pluie des orages, le vacarme des cataractes. Les braséros. Des raies de lumière sous la canopée. Purifier. Des bons moments, oui des bons moments il y en a. Des moments qui rattrapent le reste.
4.
Ah oui tu veux mourir ? Et bien tu vas mourir Tu es vigoureux et puissant entre mes jambes tu es vigoureux et puissant Mais moi je suis forte et grande ces paluches tu les as vu je suis forte et grande Ah oui tu veux mourir ? Et bien tu vas mourir Tu es triste et morose et pourquoi ça ça ne va pas Pourtant moi tout va bien oui tu le vois tout va bien Ah oui tu veux mourir ? Et bien tu vas mourir Tu me diras ce que ça fait des mains d’une femme ce que ça fait Cherchant ta vie je la trouverai cherchant ta vie je la trouverai Et tu me diras ce que ça fait des mains d’une femme ce que ça fait de mourir De mourir
5.
Kin la belle 02:44
6.
Pa' Janvier 02:59
7.
8.
Une fois l’année ce soir particulier nous éteindrons les lumières l’électricité Dans les villes les villages la forêt équatoriale sous la neige dans les bois les déserts et montagnes Et nous allumerons des feux pour incanter les démons les esprits invités ils viendront Et ils nous emmèneront la nuit Et ils nous emmèneront vers avant Grand bois crocodile singe loup serpent criquet ours et taureau grand bois limule salamandre Moi dans cette cabane basse à la tombée de la nuit pluie brume sur les massifs feu étriqué et fumée Et ces pygmées qui chantent leur chef fou dansant dans un tourbillon de feuille puis disparaît Et ils nous ramèneront au matin Et ils nous ramèneront nous nous souviendrons Et serons nous plus sages oui serons nous plus sages Et serons nous plus sages oui serons nous plus sages Et ils nous emmèneront la nuit Et ils nous ramèneront au matin Et ils nous emmèneront vers avant Et ils nous ramèneront nous nous souviendrons
9.
Bleu lagon 03:54
Mon océan bleu lagon est en furie est en furie Toutes les chambres de l’hôtel sont vides Et le vieux club est déserté Il est loin ce crépuscule d’été Les pêcheurs polonais avaient pris Un beau sandre nous au dessus de la rivière I miss you I miss you I miss you I miss you Moi seul sur cette plage de corail blanc Mon torse bouillant battu par tous les vents Mon petit enfer fournaise et python Et toi sur cette plage de la mer noire Une fête sous les tilleuls et figuiers Penses-tu à moi batailles et légendes I miss you I miss you I miss you I miss you Mon océan bleu lagon est en furie est en furie Mon torse bouillant battu par tous les vents J’en appelle même aux étoiles filantes Et toi sur cette plage de la mer noire Des lions des aigles et des courtillières Who loved well bird and beast I miss you I miss you I miss you I miss you
10.
Vers le Sud 04:34
En route vers le sud Après l’Ohio River Nous avons dormi dans une maison d’poupée À Louisville Chez Kyle et Lisa Nashville Memphis Graceland Elvis Mystery train Orage terrible A Bâton Rouge ponts métalliques digues limons du fleuve Mississipi L’herbe drue N’a pu absorbé Toute l’eau de pluie sur les bas côtés des sacs en plastique New Orleans Nous t’avons raté Fille abandonnée meurtrie nous nous sommes perdus Mais nous reviendrons Dans les bayous De la Pearl River Mobile Atlanta Great Smoky Mountains Baltimore New York City Brooklyn Chez Ray et Traci Les acacias s’égouttent réveillés par un souffle d’air du dehors La fenêtre À coulisse verticale prendre son temps profiter des amis Et nous reviendrons

credits

released September 29, 2017

Timothée Demoury : guitars, voice, beats, bass, percussions, steel drum, kalimba, keyboards, drums, marimbaphon, banjo
Alexandra Simon : keyboards (2, 3, 6, 8)
Samuel Rouanet : drums (1, 2, 3, 4), shaker (4)
Rosanna Lovell : clarinet (2, 3, 8, 9)
Élise Mélinand : back vocals (2, 4, 8)
Chad Popple : vibraphone & brushes (8), drums & seeds (9), percussions (3)
Alexis Baskind : contrabass (2, 4)
Claire Weidmann : back vocals (1), field recordings (10)
Carole Martiné : back vocals (7)
Grégory Pleiber : drums (6)

All tracks written by Timothée Demoury except Pa’ Janvier by traditional

Recorded by Timothée Demoury @ Grand Ressac’s room in Berlin
except :
Chad’s tracks @ his place in Hamburg
Some drums overdubs @ Andere Baustelle Tonstudio, Berlin by Boris Wilsdorf
Élise’s voice by herself in Paris
Greg’s drums were recorded by JF Le Coq near Nantes
Alexis Baskind did some sound processing
October 2013 _ June 2015.

Mixed by Kevin Ratterman @ La La Land in Louisville, KY in July 2015
except :
(7) by Sylvain Livache @ Twaague, Berlin
(8) by Loris Bernot @ studio Versus, Paris

Mastered by JJ Golden @ Golden mastering in Ventura, CA in June 2016

Cover photo ©Nicola Lo Calzo 2017 / L'agence à Paris : Gerardo De Souza et la Mort, Cérémonie du Buriyan, Plage de Ouidah, Benin, 2011.

Artwork : Stephanie Piehl _ Please Teenage


Thank you very much to all the musicians and contributors involved in these recordings, Claire for her patience & support, Alexis, Nicola & l’agence à Paris, Michael Linsner for the marimbaphon, Lisa & Kyle Crabtree for making me feel like home in Louisville, Rachel Grimes, MaryLiz Bender, Leïla.

www.ilovebrome.com

license

all rights reserved

tags

about

brome Berlin, Germany

guitars' grand ressac, woods and fields, rhythm, rivers and stagnant waters, intimate relationships, cities and factories, the news, happiness and strange feelings, french words

contact / help

Contact brome

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like brome, you may also like: